PIFFF 2017 - Première vague de titres

Posté le 10/09/17

Du 5 au 10 décembre prochains, au Max Linder Panorama (24 boulevard Poissonnière, 75009 Paris), la 7ème édition du PIFFF poursuit sa célébration du cinéma fantastique sur le plus bel écran de France.

Inutile de refaire les présentations, les fidèles connaissent la chanson et les nouveaux vont vite l'apprendre. Néanmoins, quelques petits aménagements sont à noter pour cette année 2017.

Vous l'aurez constaté, point de campagne Ulule pré-événement. Mais, comme les avantages proposés l'an dernier à l'issue de cette opération semblent avoir ravi les souscripteurs, nous continuerons à proposer aux bénéficiaires du Pass Festival, pour tout achat de celui-ci dans sa version « Premier », un accès réservé au premier rang de la mezzanine et un splendide tote bag pour ranger ses goodies achetées à la boutique du festival.

Pour acheter votre PASS c'est ici :

[Attention, PASS PREMIER disponible en 26 exemplaires uniquement]

Le PASS PIFFF "normal" est disponible sur le Shop de Mad Movies.

Evidemment, le PIFFF ne serait rien sans… ses films ! Afin de commencer notre grand teasing de rentrée, voici une poignée de titres que vous pourrez découvrir dans la salle du Max Linder :

The Endless de Aaron Moorehead et Justin Benson (États-Unis, 2017)

La nouvelle « sensation » fantastique indé. Par les réalisateurs de Resolution et Spring (Œil d'Or PIFFF 2014)

Leatherface de Julien Maury et Alexandre Bustillo (États-Unis, 2017) // Première française // En présence des réalisateurs

La préquelle sauvage du chef-d'œuvre de Tobe Hooper.

68 Kill de Trent Haaga (États-Unis, 2017)

Une comédie hargneuse et gore sur la guerre des sexes. Et la démission masculine !

Downrange de Ryûhei Kitamura (États-Unis, 2017) // Première française

Le nouveau shocker du Sam Raimi japonais.

Mutafukaz de Shōjirō Nishimi et Guillaume « Run » Renard (Japon / France, 2017) // En présence du réalisateur

L'adaptation animée et survoltée de la « street bédé hybride » de Run éditée chez Ankama.

Dave Made a Maze de Bill Waterson (États-Unis, 2017)

Cube revisité à la sauce DIY. Inventif et réjouissant !

Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin (Big Trouble in Little China) de John Carpenter (États-Unis, 1986) // Séance culte

L'hommage enamouré de John Carpenter au cinéma de Hong Kong projeté, pour la première fois en France, en version restaurée 4K.

36:15 code Père Noël de René Manzor (France, 1990) // Séance culte // En présence du réalisateur

Un home invasion baroque ET made in France, longtemps invisible, ici présenté pour la première fois au monde dans une copie restaurée 2K.

DERNIERES ACTUALITES